HPQ Silicium : projet de développement de matériaux d’anode à base de silicium pour batteries Lithium-ion

par L'équipe HPQ

  • Doté d’un budget de 500 000$, le projet est financé conjointement par le ministère de l’Économie et de l’Innovation via PRIMA Québec (40%), le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) (40%), Ressources HPQ Silicium Inc (10%) et PyroGenesis Canada Inc (10%)
  • Le projet de recherche est dirigé par le professeur Lionel Roué de l’Institut national de la recherche scientifique
  • HPQ Silicium est en voie de devenir le fournisseur de matériaux silicium pour anode de choix pour l’industrie des batteries

MONTRÉAL, Canada, 26 mai 2021 - Resources HPQ Silicium Inc. ("HPQ" ou la "Société")(TSX-V : HPQ; FWB : UGE; OTCQX :HPQFF), une entreprise innovatrice de solutions de silicium, est heureuse d'annoncer que HPQ et PyroGenesis Canada Inc.(TSX : PYR)(NASDAQ : PYR)(FRA : 8PY) et le Centre Énergie Matériaux Télécommunications (ETM) de l'Institut national de recherche scientifique (INRS) ont mis sur pied un projet de recherche axé sur le développement de matériaux à base de silicium (Si) comme matériaux d'anode actifs pour les batteries au lithium-ion (" Li-ion ").

UNE ÉQUIPE MULTIDISCIPLINAIRE HAUTEMENT QUALIFIÉE POUR RELEVER LE DÉFI

Dans le cadre du projet HPQ et PyroGenesis seront responsables de la production des matériaux à base de silicium obtenus à partir du Réacteur de Réduction de Quartz (RRQ) PUREVAP™ et du Réacteur de Silicium Nano (« RSiN ») PUREVAP™. L’INRS-EMT sera responsable de la caractérisation des matériaux et l’optimisation des formulations d’électrode.

LE SILICIUM, UN MATÉRIEL D’ANODE PROMETTEUR MAIS…

Malgré des efforts de recherche intensifs et des investissements importants dans les matériaux silicium pour batteries, les procédés de fabrication actuels demeurent peu évolutifs ou même commercialement viables. Cela explique pourquoi même si théoriquement le silicium (Si) est un matériau d’anode pour batteries Li-ion supérieure au graphite, son utilisation dans la composition des anodes de batterie commerciales est actuellement de moins de 5%1 et se limite à quelques fabricants de batteries Li-ion avancées. Le RSiN PUREVAP™ développé par PyroGenesis change la donne et résout les problèmes d’évolutivité et de viabilité commerciale du silicium (Si) pour le marché des batteries Li-ion.

LA PLACE DU SILICIUM COMME MATÉRIAUX D’ANODE DANS LES BATTERIES LI-ION VA AUGMENTER

Les avancées en recherche sur l’utilisation du silicium (Si) dans les anodes de batteries Li-ion indiquent que d’ici à 2030, jusqu’à 30% des matériaux actifs d’anodes pour batteries Li-ion utilisées dans les véhicules électriques pourraient être du silicium2. Une telle progression combinée à la croissance exponentielle prévue de la demande pour les véhicules électriques va engendrer une très forte sollicitation pour le silicium (Si) de qualité batterie que HPQ et PyroGenesis sont en train de développer, la demande étant estimée à plus de 200 000 TM par année d’ici à 2030.

« Ce projet de recherche, financé en grande partie par des subventions gouvernementales, va nous fournir une validation indépendante de nos produit silicium pour batteries, en plus de nous donner une rétroaction rapide et complète sur le potentiel de nos matériaux. Puisque les informations reçues nous appartiendront, elles nous seront grandement utiles lorsque nous présenteront nos produits à une multitude d’acheteurs potentiels », a déclaré Bernard Tourillon, président-directeur général de HPQ Silicium. « Le consortium de R et D de HPQ a la profondeur et la flexibilité nécessaire pour relever les défis alors que nous nous efforçons de fabriquer des produits silicium (Si) pour l’industrie du stockage d’énergie renouvelable ainsi que pour les fabricants de véhicules électriques qui cherchent des moyens économiques d’augmenter la quantité de silicium dans leurs batteries. »

À propos du professeur Lionel ROUÉ
Le professeur Lionel ROUÉ de l’INRS-EMT a développé une programmation scientifique centrée sur l’étude de nouveaux matériaux d’électrode pour diverses applications d’intérêt industriel (batteries, production d’aluminium…). Au cours des dernières années, une part importante de ses activités de recherche a été consacrée à l’étude d’anodes de Si pour batteries Li-ion et au développement de méthodes de caractérisation in-situ appliquées aux batteries. Il est l’auteur de plus de 150 publications, incluant une vingtaine d’articles et 2 brevets sur les anodes de Si pour batteries Li-ion. Il a obtenu le prix Energia de l’Association Québécoise pour la Maîtrise de l’Énergie pour ses travaux dans ce domaine.

À propos du Centre de recherche Énergie Matériaux Télécommunications (EMT) et de l'Institut national de la recherche scientifique (INRS)
Le Centre Énergie Matériaux Télécommunications (EMT) de l'INRS constitue un pôle d’excellence en recherche, innovation et formation aux niveaux supérieurs dans les domaines des matériaux de pointe, des nanotechnologies, de la photonique, des télécommunications et de l’énergie durable. Le Centre EMT regroupe une quarantaine de professeurs.

À propos de PRIMA Québec
PRIMA Québec, le pôle de recherche et d’innovation en matériaux avancés, anime et soutient l’écosystème des matériaux avancés, un moteur d’innovation et de croissance pour le Québec. Par son accompagnement et le financement offert, il contribue à stimuler la compétitivité des entreprises québécoises en leur permettant de profiter de l’expertise en recherche. En tant que regroupement sectoriel de recherche industrielle (RSRI), PRIMA Québec compte sur le soutien financier du gouvernement du Québec et du secteur privé pour favoriser les relations recherche-industrie.

À propos du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada(CRSNG)
Le CRSNG investit chaque année plus de 1,2 milliard de dollars dans la recherche en sciences naturelles et en génie au Canada. Grâce à ces fonds, plus de 11,000 professeurs-chercheurs de calibre mondial font des découvertes et réalisent des percées scientifiques. Ces fonds favorisent également les partenariats et les collaborations qui rapprochent les auteurs et les utilisateurs des découvertes. Les partenariats de recherche que le CRSNG permet d’établir entre les chercheurs et les entreprises contribuent à orienter la R et D et à relever les défis que pose le passage du laboratoire au marché. Le CRSNG offre également des bourses et des possibilités de formation pratique à plus de 30,000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux. Ces jeunes chercheurs forment la prochaine génération de chefs de file en sciences et en génie au Canada.

À propos de PyroGenesis Canada Inc.
PyroGenesis Canada inc., une société de haute technologie, est le chef de file mondial en matière de conception, développement, fabrication et commercialisation de procédés et de produits de plasma. Nous fournissons une expertise en ingénierie et en fabrication, et réalisons des contrats de recherche sur des technologies de pointe. Nous fournissons également des ensembles d’équipements et de procédés clé en main aux entreprises œuvrant dans les industries de la défense, de la métallurgie, des mines, des additifs (y compris l’impression 3D), du pétrole et du gaz, ainsi que de l’environnement. Avec une équipe d’ingénieurs, de scientifiques et de techniciens expérimentés travaillant à partir de notre bureau de Montréal et de nos installations de fabrication de 3 800 m² et 2 940 m2, PyroGenesis maintient son avantage concurrentiel en demeurant à la fine pointe du développement technologique et de la commercialisation. Nos compétences permettent à PyroGenesis de s’illustrer à titre de leader en fournissant des torches à plasma, des procédés de gestion des déchets de plasma, des procédés métallurgiques à haute température et des services d’ingénierie innovants dans le marché international. Nos opérations sont certifiées ISO 9001:2015 et AS9100D. Pour plus d’information, veuillez consulter notre site www.pyrogenesis.com.

À propos de Ressources HPQ Silicium
Ressources HPQ Silicium Inc. (TSX-V : HPQ) est une société québécoise qui propose des solutions innovantes à base de silice (SiO2) et silicium (Si) qui est en voie de développer un portefeuille unique de produits en silicium (Si) à haute valeur ajoutée recherché par les fabricants de batteries et de véhicules électriques.

Le silicium (Si), aussi appelé silicium métal, est un élément stratégique de premier plan et essentiel dans la révolution vers les énergies renouvelables ("RÉR") et la décarbonisation de l’économie qui est en cours. Toutefois, le silicium (Si) n’existe pas dans la nature. Il doit être extrait du quartz (SiO2) à travers un procédé qui a toujours été coûteux et énergivore.

Avec PyroGenesis Canada Inc.(TSX : PYR), une entreprise de haute technologie qui conçoit, développe, fabrique et commercialise des procédés à base de plasma, HPQ développe les PUREVAP™ "Quartz Reduction Reactors" (QRR), un procédé innovant (brevet en instance), qui permettra la transformation en une seule étape du quartz (SiO2) en silicium (Si) de haute pureté à des coûts, un apport énergétique et une empreinte carbone réduits qui propageront son potentiel considérable d'énergie renouvelable. Par l'intermédiaire de sa filiale à 100%, HPQ Nano poudres de Silicium Inc., le PUREVAP™ Nano Silicon Reactor (NSiR) est un nouveau procédé propriétaire qui peut utiliser différentes puretés de silicium (Si) comme matière première, pour fabriquer une large gamme de poudres nano/micro sphériques de différentes tailles et de nanofils.

1 Source : Analyse de la batterie Pallinghurst-Traxys (Présentation NOU)
2 Source : Roskill

___________________
Avis de non-responsabilité :
L'intérêt de la Société pour le développement du PUREVAP™ QRR et les économies de capital ou de coûts d'exploitation prévues associées à son développement ne doivent pas être interprétés comme étant liés à l'établissement de la viabilité économique ou de la faisabilité technique de l'un des projets de quartz de la Société.

Le présent communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs, y compris, sans s'y limiter, des énoncés contenant les mots "peut", "planifie", "va", "estime", "continue", "anticipe", "a l'intention", "s'attend", "en cours" et d'autres expressions similaires qui constituent des "informations prospectives" au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les déclarations prospectives reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la société et sont soumises à un certain nombre de risques et d'incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus. Ces déclarations prospectives impliquent des risques et des incertitudes, y compris, mais sans s'y limiter, nos attentes concernant l'acceptation de nos produits par le marché, notre stratégie de développement de nouveaux produits et d'amélioration des capacités des produits existants, notre stratégie en matière de recherche et de développement, l'impact des produits et des prix de la concurrence, le développement de nouveaux produits et les incertitudes liées au processus d'approbation réglementaire. Ces déclarations reflètent le point de vue actuel de la société sur des événements futurs et sont soumises à certains risques et incertitudes ainsi qu'à d'autres risques détaillés de temps à autre dans les documents que la société dépose régulièrement auprès des autorités de réglementation de la sécurité, documents qui peuvent être consultés sur le site www.sedar.com. Les résultats, événements et performances réels peuvent différer sensiblement. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces déclarations prospectives. La société ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser publiquement les déclarations prospectives à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que ce terme est défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument la responsabilité de la pertinence ou de l'exactitude du présent communiqué.
Ce communiqué est disponible sur le forum de discussion vérifié par le PDG de la société, une plateforme de médias sociaux modérée qui permet des discussions civilisées et des questions-réponses entre la direction et les actionnaires.

– 30 –

Source: Resources HPQ Silicium Inc.
Pour de plus amples informations, veuillez contacter :
Bernard J. Tourillon, président du conseil, président et chef de la direction Tél. : +1 (514) 907-1011
Patrick Levasseur, Vice-président et COO Tel : +1 (514) 262-9239
Courriel : [email protected]

Resources HPQ Silicium $HPQ $HPQFF est une entreprise québécoise qui développe les produits de silicium à haute valeur ajoutée recherchés par les fabricants de batteries et de véhicules électriques.

    lien étroit

      lien étroit

        lien étroit
        NOTE IMPORTANTE

        NOUS TRAVAILLONS SUR
        À LA REFONTE DE NOTRE SITE WEB !

        Le 21 juillet 2022, HPQ est devenue une entreprise technologique de niveau 1. En conséquence, nous sommes en train de mettre à jour notre marque d'entreprise. Cela inclut le site Web et la papeterie.

        Faites-nous savoir si vous avez des questions. 
        lien étroit